Coronavirus : des masques de plongée Decathlon pour équiper les respirateurs

La crise sanitaire que nous connaissons trahit le déficit de moyens de notre personnel soignant. Pourtant, l’heure n’est pas à la polémique. Il convient de trouver des solutions pour aider les personnes affectées par le coronavirus mais également les professionnels de santé qui se retrouvent en première ligne. 

Une invention généreuse au service de la santé

De l’autre côté des Alpes, l’entreprise italienne Isinnova s’est illustrée en apportant une contribution très originale en matière de soin. Tout d’abord, ses équipes ont eu recours à l’impression 3D pour la fabrication de valves, chargées de relier les masques aux respirateurs, ces appareils qui ont pour fonction de ventiler les patients considérablement atteints.

Elle ne s’est pas arrêtée là et a optimisé le masque de snorkeling Easybreath distribué par Décathlon. Cette opération a tout simplement consisté à faire de accessoire sportif un masque pour respirateur. En l’occurrence, Isinnova a mis au point une valve qui se substitue au tuba pour fixer le tuyau relié à l’appareil respiratoire.

Le prototype a, dans un premier temps, été testé par l’un des employés de l’entreprise transalpine dans l’hôpital de Chiari, en Lombardie. A l’issue de cet essai concluant, le personnel hospitalier a fait appel à ce masque sur un patient en difficulté respiratoire, toujours avec succès.

Le fichier d’impression 3D de la valve de liaison au masque Easybreath de Décathlon est disponible en téléchargement sur le site d’Isinnova. Décathlon a expliqué être en relation avec des centres de recherche dans l’Hexagone et à l’étranger pour évaluer les possibilités d’utilisation et d’adaptation de son produit.