L’Irlande fait désormais livrer des médicaments par drone

En Irlande, les nouvelles technologies viennent au secours des plus vulnérables en cette période si délicate. Il s’agit en l’occurrence de l’entreprise Manna Aero qui a déjà livré des médicaments au moyen d’un drone dans une petite commune du centre du pays.

Cette firme travaille avec le Health Service Executive (le système de la santé publique de l’Irlande) en vue de prescrire et apporter des médicaments aux personnes vulnérables dans la ville de Moneygall, située à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Limerick.

À l’issue d’une consultation vidéo réalisée avec leurs médecins généralistes, certains patients de cette localité se font livrer par drone, à leur domicile, les produits qui leur ont été prescrits.

L’un de ces engins est aussi susceptible d’acheminer des produits de première nécessité tels que du pain ou du lait aux personnes qui ne sont pas supposées quitter leur domicile durant le confinement.

Le petit aéronef a la capacité de transporter jusqu’à 4 kg dans sa cassette de chargement, qui s’apparente à une grande boîte à chaussures.

« Je n’aurais jamais pensé bénéficier d’une technologie pouvant m’affranchir de me rendre en ville pour obtenir des médicaments, c’est absolument génial ! » lance Fidelma Gleeson, une septuagénaire de Moneygall.

Manna Aero affirme avoir les moyens d’assurer jusqu’à 100 livraisons journalières. Ce type de service pourrait d’ailleurs être étendu à 500 autres villes du pays qui présentent sensiblement la même taille que Moneygall.

Les drones sont fabriqués au Pays de Galles à environ 16 km au nord de Cardiff, sur un site dans lequel évoluent déjà des milliers d’employés d’Airbus.

Le directeur exécutif de Manna Aero souhaite étendre les tests au Royaume-Uni, et éventuellement « collaborer avec le NHS » (Le National Health Service – le système de santé publique du Royaume Uni) dans l’éventualité où le confinement perdurerait. 

« Ce n’est pas particulièrement beau et rapide, mais c’est parfaitement sûr », a déclaré M. Healy.

Bien que les drones soient totalement autonomes, un pilote est présent à tout moment pour intervenir en cas de problème.

Le Royaume-Uni a déjà annoncé tester la livraison de produits de premières nécessité au moyen de drones sur l’Île de Wight.