Le jet d’un trou noir tord un pont de gaz entre deux galaxies

Les trous noirs supermassifs sont des astres à la puissance colossale. Une nouvelle preuve en est donnée grâce à la collaboration entre l’ESA et la NASA. Une image issue de deux observatoires montre le jet d’un trou noir plier un pont de gaz entre deux galaxies.

Accident sans constat

Il y a plusieurs centaines de millions d’années, deux amas de galaxies sont entrés en collision puis se sont croisés. Ce puissant événement a libéré un flot de gaz chaud de chaque amas de galaxies qui a formé un pont inhabituel entre les deux objets.

Il est bien question ici d’amas, des groupes comptant plusieurs centaines, parfois plusieurs milliers de galaxies, qui peuvent se croiser. L’énorme gravité respective attire alors de la matière, comme des nuages de gaz, qui créent des « ponts » entre les deux amas longtemps après qu’ils se soient éloignés l’un de l’autre.

Dans ce cas précis, le nuage de gaz mesure 3 millions d’années-lumière de longueur, et pèse l’équivalent de 6 milliards de fois la masse du soleil.

Au centre d’une des galaxies formant l’un des amas se niche un trou noir supermassif, qui émet un puissant jet de particules. Un jet si puissant qu’il tord littéralement le pont, comme on peut le voir sur une photographie prise conjointement par l’observatoire de rayons X Chandra de la NASA et de XMM-Newton de l’ESA (dont les contributions sont en bleu), ainsi que du radiotélescope à ondes métriques géant en Inde (dont la contribution est en rouge).

Un spectacle rare et impressionnant, qui démontre une fois de plus la puissance de la gravité, dont les trous noirs sont les plus colossaux représentants.