Les prochaines missions sur Mars utiliseront le laser pour communiquer avec la Terre

Durant des décennies, la NASA a tiré parti des ondes radio conventionnelles pour communiquer avec ses astronautes et ses véhicules spatiaux. La célèbre agence va compter à l’avenir sur une autre technologie pour émettre et recevoir des messages, notamment lors de la très attendue expédition vers Mars.

La NASA a débuté en Californie la construction d’une impressionnante antenne parabolique baptisée Deep Space Station-23 (DSS-23). Cet ouvrage de 34 mètres de haut bâti à Goldstone va permettre à terme de communiquer au moyen de lasers.

Cette technologie multiplie par 10 le débit de transmission de données selon un communiqué de la NASA. Larry James du Laboratoire de recherche sur la propulsion par réaction justifie la construction de DSS-23 : “Au plus nous explorons l’univers, au plus nous avons besoin d’antennes pour communiquer dans le cadre de toutes nos missions spatiales”.

La NASA envisage d’expérimenter ce système de communication à l’occasion de sa mission Psyche, prévue en 2022.

L’agence spatiale aura ensuite l’occasion d’exploiter les puissants lasers dans le cadre de la mission vers Mars, susceptible d’avoir lieu au milieu des années 2030 selon les projections.