Découverte d’une planète…tournant autour de deux étoiles comme dans Star Wars !

Les astrophysiciens français ne sont pas les derniers à se distinguer. Cette fois-ci, ce sont des scientifiques basés à Marseille qui ont fait une découverte fascinante…qui ne devrait pas laisser indifférents les inconditionnels de la Guerre des Etoiles ! 

En collaboration avec l’université britannique de Birmingham, ils ont en l’occurrence confirmé l’existence d’une nouvelle exoplanète – c’est à dire d’une planète située au delà de notre système solaire, ou autrement dit d’une planète orbitant autour d’une autre étoile que notre Soleil.

Sa première détection par le télescope spatial Kepler (d’où elle tire son nom) remonte à 2011. Onze ans plus tard, à l’aide de la méthode des vitesses radiales, son existence est confirmée par les membres du laboratoire d’astrophysique de la cité phocéenne. Guillaume Hebrard, directeur de recherche au CNRS à l’Observatoire de Haute-Provence, a détaillé la technique sollicitée aux journalistes de France 3 : « On peut préciser le mouvement de l’étoile avec la vitesse radiale, c’est-à-dire la vitesse entre nous et l’étoile, se rapproche-t-elle ou s’éloigne-t-elle ? Avec un télescope terrestre, on observe les deux étoiles. Leur lumière est analysée et, à l’aide du spectroscope Sophie, on peut mesurer leur mouvement de la même manière qu’un radar fonctionne sur les autoroutes ». 

Ce qu’ont pu déterminer les scientifiques, c’est que cette planète baptisée Kepler-16b a la singularité de tourner autour de deux étoiles à la fois…à l’image de la planète Tatooine dans la saga Star Wars ! Imaginez-vous un bref instant marcher sur cet astre, vous profiterez comme dans l’œuvre de Georges Lucas de deux couchers de soleil et non d’un seul !  

Si le rayon de cette planète extrasolaire est légèrement plus petit que celui de Jupiter, sa masse est tout de même trois fois moins importante que celui de la plus grande planète de notre système solaire. Elle se trouve à environ 245 années-lumière de notre planète bleue et fait le tour de l’ensemble des deux étoiles en 228 jours. D’après les données récoltées, il s’agit elle aussi d’une géante gazeuse, aussi nous ne pourrions pas fouler son sol comme sur une planète tellurique si nous nous y trouvions.

En 2022, déjà 62 exoplanètes ont été découvertes sur les près de 5 000 exoplanètes détectées à ce jour. L’une d’entre elles a été appelée Mathilde, elle gravite autour de Proxima du Centaure – l’étoile la plus proche de nous – et fait un quart de la masse de la Terre.